Chorégraphie tirée d'un de mes cours - Kudy
282
post-template-default,single,single-post,postid-282,single-format-video,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Chorégraphie tirée d’un de mes cours

C‘est un bel hasard que ma première chorégraphie Afro-Contemporaine pour l’Ecole Igokat soit sur le titre Bom Dia. En effet, il n’y a pas si longtemps, je faisais des chorégraphies contemporaines avec mes élèves lorsque j’étais professeure indépendante à Espace D et je m’efforçais de ne pas laisser l’Afro entrer dans mon corps car je voulais travailler un style qui ne m’était pas aussi instinctif et naturel que l’Afro.

Tatiana Devenoges ma professeure de danse contemporaine avait fait, il y’a quelques années une chorégraphie sur un des morceaux de ce groupe. J’ai adoré la chorégraphie Afro-Contemporaine qui a émergé de son corps.

C’est la première fois qu’elle faisait une création aussi Afro. Cette dernière m’a permis de réalisé qu’il était temps pour moi de laisser mon Afro à moi émerger. Je dois donc remercier Tatiana d’avoir créé cette danse qui m’a reconnectée à mes racines et donnée la voie à suivre en tant que danseuse, professeure et chorégraphe.

Bien que l’Afro soit naturelle chez moi, j’ai tout de même eu de la peine à trouver le bon vocabulaire pour mon Afro à moi qui n’est pas celle de l’Afrique de l’ouest puisque je viens de l’Afrique centrale. Une fois ces mouvements trouvés, il a fallu que je trouve un équilibre : la bonne dose entre ce style et le Contemporain puisque je prétends faire de l’Afro-Contemporain.

« Bom Dia » est donc une naissance ou une renaissance de l’artiste congo-suisse que je suis au travers de ce style qui me définis bien. C’est donc un nouveau départ, dans une nouvelle école avec un style nouveau. Mes élèves disent de ma danse que c’est du Rosette’s style. Alors venez le découvrir  en venant essayer un cours. Ce que vous risquez si vous venez suivre un de mes cours ? Y prendre goût et revenir pour voyager avec moi et d’autres élèves dans l’ambiance congo-suisse.

No Comments

Post A Comment