Enseignement - Kudy
271
page-template-default,page,page-id-271,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Mon parcours en tant que professeur de danse

 

J’ai débuté l’enseignement à l’école Power Dance, réputée à l’époque comme une des plus grande école lausannoise de Hip-Hop. Le directeur d’alors s’appelait Cosimo Sabella, c’est lui qui m’a proposé, après avoir été moi-même élève dans cette école, d’enseigner.

 

J’ai débuté comme professeur avec un groupe d’ado et un groupe d’adulte. Finalement, j’ai poursuivi l’aventure de l’enseignement qu’avec des adultes uniquement. J’ai donné un certain nombre d’année des cours de Hip-Hop à Power Dance. Puis, j’ai découvert le contemporain et suis devenue indépendante en louant comme résidente une salle à Espace D pour des cours hip-hopporain (contraction de Hip-Hop et Contemporain), comme Cosimo aimait dire, pour finalement décider de créer des chorégraphies de danse contemporaine pour mes élèves.

 

L’école IgoKat m’a contacté fin 2016 afin que je puisse remplacer les cours de danse contemporaine de Tatiana Devenoges, ma prof et ma mentor. C’est elle qui m’a formée en contemporain.

 

J’ai accepté la proposition de ces 2 anciens danseurs de Béjart, Igor Piovano et Kathryn Bradney, car c’est une belle opportunité pour moi de continuer à développer mon syle : l’afro-contemporain.

 

C’est donc un cours d’afro- contemporain que je propose aux élèves d’IgoKat depuis le 9 janvier 2017.

 

 

Description du cours

 

Ecole IgoKat – Pont-Bessière, à côté de l’Hôtel City à Lausanne. 

Lundis : 20h-21h30
Samedis : 9h30-11h

 

Mon cours est construit de la manière suivante :

 

Je débute par un échauffement. Un échauffement au sol les samedis matins et un autre débout les lundis soirs. Si le début des échauffements de ces 2 jours changent, ils deviennent semblables à un moment donné de l’échauffement. L’échauffement du samedi matin et du lundi soir sont toujours les mêmes.

Échauffement actuel

 

Comme cette vidéo le montre, j’ai choisi d’échauffer le corps en crescendo. C’est pourquoi, on effectue certains mouvements sur 8 temps d’abord puis sur 4 afin de mettre en route le corps en douceur mais de manière active.

 

J’ai décidé d’amorcer le cours de samedi et de lundi de manière différente car notre corps n’est pas réveillé de la même manière le matin et le soir. C’est un peu plus difficile de mettre en marche le corps le matin puisque c’est le début de l’éveil corporel.

 

Suite à l’échauffement, je propose une chorégraphie sur une musique de mon choix. La chorégraphie du lundi est exactement la même que celle du samedi. L’idée est de pouvoir créer une chorégraphie sur une chanson entière Je souhaite que les élèves prennent plaisir à danser du début à la fin sur un son afin qu’ils puissent s’approprier la chorégraphie avec leur intention, leur émotion, leur flow. Et si une élève n’a pas pu venir un samedi ou un lundi, elle a l’occasion de se rattraper un des deux jours.

 

La chorégraphie actuellement travaillée dans mes cours

 

Pour cette première chorégraphie, j’ai choisi « Bom Dia » du groupe KONONO numéro1. J’ai voulu pour cette première chorégraphie puiser l’énergie dans la musique de mes origines mais je ne mets aucune limite au niveau des sons qui puissent m’intéresser et m’inspirer pour de futures créations afro-contemporaine.

 

Le cours que je propose est donc un cours de danse Afro-Contemporaine qui puise son identité propre dans l’énergie, le rythme et la rapidité d’une danse afro ancrée et influencé également par les attitudes hip-hop.